Newsletters

Vous souhaitez connaître les dernières tendances beauté, les évènements KALI’S PEARL, recevoir les fiches beauté, effectuer un diagnostic ou tout simplement recueillir un avis expert ? Inscrivez-vous !

La vocation de KALI’S PEARL est de sublimer la beauté de la femme.


Remplissez le formulaire ci-dessous et entrez dans le monde des avantages KALI’S PEARL. Nous serons ravis de vous donner les meilleurs conseils et de vous accompagner dans votre démarche beauté !

Contact Us!Contactez-nous!Póngase en contacto!

A votre service :

Mail: partenaire@kalispearl.com

Tel: 01 82 83 77 47

Nom*

Société

Votre email

Téléphone

Votre message

* Veuillez remplir les champs obligatoires

 

Des actifs sûrs


INGRÉDIENTS COSMÉTIQUES SURS ET EFFICACES

 

Votre peau est précieuse, elle mérite donc d’être embellie par des ingrédients cosmétiques précieux. C’est pourquoi nous choisissons les ingrédients les plus nobles et les plus efficaces que la nature puisse nous offrir.

 

Nous marrions ces actifs cosmétiques afin que leur synergie donne le meilleur résultat tant au niveau de l’efficacité que de la sensorialité (toucher, senteur, packaging). En effet, nous gardons toujours à l’esprit que le moment de soin doit être aussi un moment de plaisir. En effet, que ce soit des extraits de plantes ou des ingrédients issus de la biotechnologie, le choix des matières premières cosmétiques et la richesse qu’offre la nature bâtissent la qualité finale du produit de beauté.

C’est au nom de cette qualité que KALI’S PEARL choisit des actifs cosmétiques nobles et acceptés par chaque type de peau.

VOICI QUELQUES ACTIFS COSMETIQUES UTILISES DANS LA GAMME DE SOINS COSMETIQUES SOUVERAINE:

 

ACIDES DE FRUITS (ALPHA HYDROXY ACIDES) DE FREESIA, HIBISCUS, TIARE ET LYS
Les acides de fruits sont des molécules aux effets multiples. Leur action chimique a pour but de refaire une peau neuve.
Présents dans de nombreux fruits, les AHA sont des acides dont l’application sur la peau permet l’élimination des peaux mortes en surface et donc la stimulation du renouvellement cellulaire. En effet, ils réduisent la cohésion des cellules mortes de la couche cornée, facilitant leur détachement (action kératolytique).
Le teint retrouve son éclat et les ridules s’atténuent pour une peau neuve.

 

LES ARGILES
Riches en minéraux, les argiles sont absorbantes et reminéralisantes. Principalement utilisées dans les masques de beauté et les crèmes de soin, elles également entrer dans la composition des shampoings.

ARGILE BANCHE
Idéale dans les masques de beauté, crèmes de soin et shampoings.

ARGILE VERTE
Indiquée pour les masques de beauté, shampooings anti-pelliculaires et pour cheveux gras.

 

BEURRE DE KARITE
Le karité est un arbre d’Afrique tropical. Haut de 12 à 20 mètres, il possède des branches épaisses, courtes, à l’écorce grisâtre profondément fendillée et dont le liège oppose une grande résistance aux feux de brousse. Ses fruits sont des baies sphériques ou ovales d’un jaune verdâtre contenant une amande riche en lipides.
Récoltés à pleine maturité, ils sont débarrassés de leur pulpe par fermentation et lavage puis séchés au soleil. L’amande broyée donne une pâte qui subit divers traitements pour devenir au stade ultime, une graisse alimentaire : le beurre de karité. Ce produit artisanal est également employé comme remède traditionnel pour s’enduire la peau et les cheveux afin de les protéger de la sécheresse, et pour soigner de multiples petites affections. Raffiné, le beurre de karité entre dans la composition de nombreux produits cosmétiques.

La particularité de l’amande de karité est de contenir la plus forte proportion d’insaponifiables du monde végétal. Cet ensemble de molécules présente des propriétés remarquables sur la reconstruction de la barrière hydrolipidique. L’amande de karité est par conséquent anti-desséchante et réparatrice pour la peau.
Contenant également de la vitamine E, elle est anti-oxydante.

 

BEURRE DE MONOI DE TAHITI (préparation originale de l’huile de monoï)
Le mot monoï, d’origine tahitienne, en reo-maohi signifie « huile parfumée »
Le monoï a toujours été utilisé par les habitants de Polynésie française à des fins cosmétiques et médicinales. Historiquement, cette huile de beauté pouvait être obtenue par macération de bien d’autres choses que du tiaré, y compris de crevettes ! L’huile dont le beurre de monoï est issu est réputée protéger la peau et les cheveux des effets néfastes du soleil et du sel marin.
Afin de mettre de l’ordre dans divers produits appelés abusivement « Monoï » et de préserver l’authenticité du Monoï de Tahiti, les producteurs se sont rassemblés pour protéger le produit par une appellation d’origine. Celle-ci garantit une qualité constante et l’assurance que le monoï est bien fabriqué à partir de tiaré, cette fleur symbole de Tahiti.
Selon le procédé de fabrication imposé par l’appellation d’origine, le Monoï de Tahiti résulte de la macération, pendant au moins dix jours, d’au moins dix fleurs de tiaré dans un litre d’huile de coprah raffinée. Les ingrédients utilisés sont de première qualité et d’origine tahitienne.
Les nombreuses propriétés du Monoï de Tahiti ont été objectivées.
Ainsi, ces tests montrent que le Monoï de Tahiti :

1. améliore l’hydratation de la peau à court et long terme,
2. Raffermit, lisse, adoucit et assouplit la peau,
3. Protège la peau des agressions extérieures,
4. resserre les écailles du cheveu, les rendant plus lisses et plus coiffables.

 

HUILE DE COPRAH
Cette huile est obtenue à partir de la pulpe sèche de noix de coco provenant exclusivement du Cocos nucifera. Ces noix de coco sont sélectionnées, contrôlées et leur pulpe pressée à froid.
Tant l’huile de coprah que les fleurs de tiaré sont largement utilisées par les polynésiens pour des usages cosmétiques et médicinaux.

 

TIARE
Le tiaré est un arbuste qui se plaît particulièrement dans les sols coralliens. Ses belles fleurs blanches de six pétales dégagent une senteur agréable et tenace.
Cette fleur est l’emblème de Tahiti et y est traditionnellement portée à l’oreille tant par les hommes que par les femmes. Les tahitiens en font de superbes couronnes ou colliers qu’ils portent lors des fêtes et qui servent de cadeaux de bienvenue. On l’utilise également pour appeler l’amour sur soi ou des influences bénéfiques.
Le tiaré est la plus utilisée de toutes les plantes polynésiennes dans les remèdes populaires.

 

DERIVE DE VITAMINE C STABILISEE (efficacité testée) :
Ce dérivé soluble de la vitamine C a été développé à partir de recherches dermatologiques.
Cet extrait présente des propriétés avantageuses telles que :

1. sa capacité à inhiber la mélanogenèse permettant une sécrétion pigmentaire régulière, ainsi assure un teint unifié exempt de dyschromies et de taches pigmentaires,
2. Son activité de promoteur de la synthèse de collagène permettant ainsi de lutter contre le vieillissement cutané,
3. Son activité de puissant anti-oxydant luttant ainsi contre l’action des radicaux libres.

Ses actions combinées lui permettent de donner un effet coup d’éclat au teint.

 

EXTRAIT CONCENTRE PURIFIE D’ALGUE BRUNE (Efficacité testée)
Actif cosmétique marin éclaircissant.
Exposé aux UV quotidiennement, cet actif cosmétique marin a su développer un système de régulation de sa coloration. C’est en ce sens qu’il détient la capacité de réguler la production de mélanine dans le but d’obtenir un teint unifié.
Le procédé d’extraction de cette algue brune, très riche en polyphénols, est breveté.

Son action :

* Diminution de la synthèse de mélanine
o Inhibition de la tyrosinase, enzyme clé de la mélanogénèse.
o Inhibition de la liaison spécifique de l’endothéline à son récepteur qui stimule la division des mélanocytes.

* Diminution de la coloration des mélanines synthétisées
o Action anti-radicalaire pour inhiber la coloration par oxydation des mélanines néosynthétisées.
o Stimulation du renouvellement cellulaire, favorisant l’élimination de la mélanine par sa migration vers la couche cornée.

* Elimination des squames colorées
o Exfoliation douce par stimulation de l’activité de l’enzyme SCCE impliquée dans la desquamation de la peau.

* Protection anti-radicalaire contre le vieillissement cutané et l’apparition des tâches brunes
o Neutralisation des radicaux libres.
o Protection des membranes cellulaires.

 

EXTRAIT DE BAMBOU
Le bambou est une plante herbacée ligneuse qui peut atteindre 8 à 15 mètres de haut pour un diamètre des tiges de 5 à 10 com. C’est un roseau exotique qui pousse très vite, parfois plus de 20 cm par jour ! Le bambou est originaire d’Asie, mais est désormais cultivé dans le monde entier à des fins ornementales.
Les pousses de bambou sont coméstibles et très couramment employées.
En Asie, on peut parler d’une civilisation du bambou. Il sert à tout, depuis l’instrument de cuisine jusqu’aux lames qui soutiennent le béton armé en lieu et place du métal.

Histoire :
Le nom bambou date de 1598 et vient du portuguais « bambu », lui-même emprunté du malais.
Le bambou est de toutes les légendes en Asie et la canne est souvent habitée par les esprits.
Dans les temples chinois, le bambou servait de support divinatoire. Le moine officiant jetait aux assistants une poignée de petits éclats : il s’agissait d’interpréter la façon dont ils étaient tombés pour prévoir l’avenir.

Composition chimique :
La tige de bambou contient :

1. des glucides
2. des protides
3. des lipides
4. des matières minérales et plus particulièrement du silicium

Utilisations cosmétiques du bambou :
Riche en silice (ciment cellulaire permettant la fixation du calcium), la tige de bambou a une action bénéfique sur l’état général de la peau, des ongles et des cheveux. Il stimule la synthèse de collagène contenu, entre autres, dans le tissu conjonctif. Le bambou bénéficie de propriétés minéralisantes, restructurantes et tonifiantes.

 

EXTRAIT DE FLEUR D’ORCHIDEE
Le genre Dendrobium est extrêmement vaste : il comprend plus de mille espèces identifiées. Le Dendrobium phalaenopsis est originaire d’Asie du Sud-Est, Indonésie en particulier, et du nord-est de l’Australie.
Histoire :

Sa composition chimique :
Les fleurs renferment :

1. des glucides (environ (0,2%) notamment des oses et des osides ;
2. des protéines (environ 6%)
3. des composés phénoliques représentés par des :
1. acides phénoliques
2. flavonoïdes
4. des minéraux

Utilisations cosmétiques de la fleur :
Les extraits de Dendrobium phalaenopsis ont des propriétés hydratantes, émollientes et adoucissantes pour la peau.
Ils peuvent êtres utilisés dans tous les produits de soin.

 

GINSENG ROUGE
La racine de ginseng contient une grande quantité d‘acides aminés (dont la plupart des acides aminés essentiels, et une très forte proportion d’arginine), de nombreux éléments minéraux (aluminium, arsenic, calcium, cobalt, cuivre, fer, magnésium, manganèse, phosphore, potassium, silice, vanadium, zinc), de nombreuses vitamines (B1 – B2 – B3 – B5 – B6 – B8 – B9 – B12 – C – E), des enzymes et divers autres constituants non négligeables.
Le ginseng renforce de nombreuses fonctions vitales et évite les carences. Il améliore l’oxygénation des cellules, ce qui est pratique pour avoir un teint frais.

 

EXTRAIT DE MANDARINE
Le mandarinier est originaire d’Asie, en particulier de Chine et du Japon. Il fut importé d’Indochine en 1828 dans la partie occidentale du bassin méditerranéen.
Le mandarinier est un petit arbre à port régulier qui apprécie la chaleur. De 5 à 8 mètres de haut,

Histoire :
Le nom Mandarine vient du fait que ce fruit était traditionnellement offert aux Mandarins dans la Chine ancienne ; Le nom du fruit en chinois : « gut », est un homonyme du mot fortune, chance.
La Mandarine symbolise la chance et a sa place sur les autels des temples, lors de fêtes d’anniversaire et surtout pendant les célébrations du nouvel an chinois.

Composition chimique :
Le fruit contient :

1. des composés phénoliques :
2. une huile essentielle (contenue dans le zest

On l’utilise pour les soins antiseptiques et astringents pour les peaux mixtes et grasses à tendance acnéique.

 

EXTRAIT DE THE BLANC
Le thé blanc est une catégorie de thé peu connue provenant du même arbre que les autre thés : Camellia sinensis, à savoir le théier ordinaire cultivé en Asie.
Ce thé est obtenu en cueillant les bourgeons terminaux des rameaux avant l’épanouissement des feuilles, lorsqu’ils sont encore couverts d’un duvet argenté, d’où la dénomination de « blanc ». Les bourgeons sont ensuite soumis au fletrissage puis à un séchage doux à l’air libre.
La cueillette a lieu deux fois par an et l’étape du séchage est délicate : si l’atmosphère est trop humide, les bourgeons rougissent, si l’air est trop chaud, ils noircissent. Ceci explique la rareté du thé blanc… et son prix ! Il donne une infusion de couleur orange pâle, déjà prisé à la cour des empereurs de la dynastie Song quelques 1000 ans avant JC.
Il est produit à très petite échelle en Chine, plus précisement dans la province de Fujian, et au Sri Lanka. Il n’a pas le même goût que le thé vert ou le thé noir fermenté, et on le consomme souvent infusé avec des fleurs, traditionnellement la pivoine, le chrysanthème, le jasmin ou la rose.

Composition chimique :
Le thé blanc contient :

* des vitamines, en particulier du groupe B
* une forte proportion de minéraux, surtout potassium, fluor, magnésium
* des polyphénols en quantité importante
* des tanins

Propriétés cosmétiques :
Le thé blanc, riche en polyphénols, est un puissant anti-oxydant et permet par conséquent de lutter efficacement contre les radicaux libres, facteurs de vieillissement.
Il est également astringent du fait de son contenu en tanins et présente donc des propriétés adoucissantes.
C’est enfin un agent amincissant grâce à la caféine et aux autres alcaloïdes puriques qu’il contient.

 

EXTRAIT DE PROTEINES DE PERLES (efficacité testée)
Dans l’antiquité grecque, la perle était le symbole d’Aphrodite, née sous l’écume de la mer. Dans l’ancienne chine, elle passait pour un des « huit joyaux » et signifiait « grande valeur et pureté ». Les larmes étaient appelées « petites perles » (la comparaison analogue existe en Europe). Les perles légendaires de la jouvence ou de la séduction dont parlent les contes et les légendes d’Extrême-Orient, censées procurer les plus grandes joies amoureuses, ne sont pas en fait des perles au sens où nous l’entendons : ce sont des petites pilules blanches, fabriquées par des procédées alchimiques. De part sa triple vertu féminine, lunaire et aquatique, qui la relie aux pouvoirs de la fécondation et de la regénération perpétuelles, la perle est dotée dans de nombreuses civilisations de vertus thérapeutiques.

Riche en acides aminés, cet extrait stimule le renouvellement cellulaire.

 

GLYCERINE
La glycérine est un agent hydratant et adoucissant, utilisé pour la peau.

HUILE DE CAMELIA « Camelia sinensis »
Le camélia pousse dans les montagnes de l’Asie du sud-est. Il fleurit toute l’année au japon, sa résistance lui permet de fleurir en hivers, et même sous la neige.
C’est un arbuste qui mesure 8 m de haut à l’état sauvage mais qui peut être maintenu à 2 m en culture. Ses feuilles persistantes, soyeuses et tendres dans leur plus jeune âge, deviennent coriaces et glabres.
L’huile de camélia est utilisée aussi en médecine et dans l’alimentation.

Grâce à ses vertus restructurantes et hydratantes, elle permet de ralentir la déshydratation de la peau. Cela en fait un joli soin pour les peaux sèches.

La feuille a des propriétés astrigentes et purifiantes pour la peau.
Cette huile est aussi utilisée pour les cheveux secs et pour protéger et fortifier les ongles.

 

HUILE DE COPRAH
Cette huile est obtenue à partir de la pulpe sèche de noix de coco provenant exclusivement du Cocos nucifera. Ces noix de coco sont sélectionnées, contrôlées et leur pulpe pressée à froid.
Tant l’huile de coprah que les fleurs de tiaré sont largement utilisées par les polynésiens pour des usages cosmétiques et médicinaux.
(Voir BEURRE DE MONOI).

 

LAIT VEGETAL D’IRIS
Ce lait végétal, actif cosmétique de haut de gamme de la cosmétique naturelle, sous forme d’émulsion contient les principes hydrosolubles et liposolubles de l’Iris. Cette émulsion est stabilisée non seulement par des polysaccharides naturels et en plus par des matières premières renouvelables (blé et huile de colza) biofermentées.
Les extraits hydrosolubles qui sont des extraits glycérinés, ont une bonne affinité pour la peau. Ils doivent leur pouvoir hydratant à leur aptitude à retenir l’eau et à freiner l’évaporation à la surface cutanée.

Les extraits liposolubles, extraits lipidiques sont, entre autres, pourvoyeurs d’acides gras dont certains sont indispensables à l’intégrité de la couche cornée, barrière naturelle vis-à-vis des agressions extérieures.
Les polysaccharides ont des propriétés filmogènes qui contribuent à l’apport et au maintien d’une certaine humidité au niveau cutané.

Ces propriétés confèrent à ce lait végétal, des pouvoirs restructurants et hydratants qui contribuent à améliorer la beauté et la douceur de la peau.

A PROPOS DE L’IRIS:
C’est une plante herbacée vivace à tige dressée. Elle possède un rhizome épais très utilisé en parfumerie pour l’odeur qu’il développe après séchage.
Originaire de Macédoine, très fréquent dans les régions méditerranéennes où il s’est naturalisé, l’Iris pousse sur les vieux murs, les talus, dans les rocailles et sur les toits de chaume.
La fleur de lys, l’emblème des rois de France, ne serait autre qu’un Iris. On doit en effet que Clovis, devant traverser le Rhin pour une ultime bataille, trouva un gué grâce à la présence de flambes d’eau (iris sauvages) au milieu du lit de la rivière. Reconnaissant, il le prit pour emblème du royaume. Plus tard, on l’appela « fleur de louis », du nom d’un des nombreux rois de France qui ont porté ce nom, et l’iris devint par altération « fleur de lys ».
Le rhyzome d’iris, qui est la partie de la plante la plus utilisée, est astringeant, hydratant et regénérant. Il est réputé avoir une activité nettoyante sur la peau.

 

LICORICE (Efficacité testée) :
Cet actif cosmétique d’origine végétale est reconnu pour

* son activité anti-oxydante ralentissant le vieillissement cutané,
* son action anti-microbienne lui conférant des vertus purifiantes,
* surtout pour sa puissante activité inhibitrice de la tyrosinase, cette dernière activité lui permettant de lutter très efficacement contre les dyschromies et les taches d’hyperpigmentation.

 

SODIUM PCA
Cet un ingrédient cosmétique naturel constituant un hydratant physiologique permettant d’assurer ou restaurer un niveau optimal d’hydratation au niveau de la couche cornée.

 

TIARE
Le tiaré est un arbuste qui se plaît particulièrement dans les sols coralliens. Ses belles fleurs blanches de six pétales dégagent une senteur agréable et tenace.
Cette fleur est l’emblème de Tahiti et y est traditionnellement portée à l’oreille tant par les hommes que par les femmes. Les tahitiens en font de superbes couronnes ou colliers qu’ils portent lors des fêtes et qui servent de cadeaux de bienvenue. On l’utilise également pour appeler l’amour sur soi ou des influences bénéfiques.
Le tiaré est la plus utilisée de toutes les plantes polynésiennes dans les remèdes populaires.
(Voir BEURRE DE MONOI)

 

VITAMINE E (TOCOPHEROL)
La vitamine E est une vitamine liposoluble qui existe sous différentes formes chimiques.

Le composé le plus actif est l’alpha tocophérol. Elle se trouve dans tous nos tissus. Les membranes de nos cellules sont faites d’acides gras poly-insaturés, ceux-ci s’oxydent en présence de radicaux libres.

La vitamine E est un anti-oxydant. Elle protège les tissus contre les dommages de l’oxydation en neutralisant ces radicaux libres.
Elle fonctionne de pair avec les autres anti-oxydants tels que les vitamines C et A et le sélénium. En empêchant les radicaux libres d’endommager nos cellules et tissus, la vitamine E joue un rôle préventif sur le vieillissement.
Mais on pense que la vitamine E a un pouvoir cicatrisant aussi bien sur les blessures internes (ex: ulcères) que sur les blessures externes (ex: l’acné).

SOIN COMPLET RÉGULATEUR DE TEINT POUR ÉCLAIRCIR LES TACHES